Patrimoine culturel

Adossée au chevet, la tour romane du clocher se compose d'une base et d'une chambre des cloches à baie géminée, surmontée d'une flèche métallique. Un tambour ajouré portant un dôme avec boule et entité ailée compose un petit clocheton métallique.

Reconstruite au XVIIe siècle, elle possède un retable majeur à la gloire du saint patron accompagné de saint Grat et saint Guérin, respectivement invoqués pour la protection des récoltes et du bétail. En 1772, Pignol réalise la toile centrale, représentant saint Jean-Baptiste, partiellement cachée par l'imposant couronnement du tabernacle. Les retables latéraux ont une allure néo-classique : celui du rosaire à droite avec une toile de 1844 et à gauche, celui de saint Sébastien, invoqué contre la peste.
Le patron de la paroisse trône sur le dossier de la chaire sculptée en haut relief avec les quatre évangélistes : on retrouve ces derniers une seconde fois, peints sur la voûte du choeur. Une toile figurant trois personnages identiques, tenant un globe terrestre et coiffés chacun d'une tiare, est posée sur les stalles du maître-autel : c'est une représentation peu courante de la Trinité.

Ouvertures:

Du 09/07 au 24/08 de 14h à 17h. Fermé samedi et dimanche. Ouverture les vendredis matins de 10h à 12h.

Equipements: