eau

En partant à la découverte de ce parcours encaissé et très sauvage, vous vous déconnecterez de la civilisation, le temps d'une partie de pêche.

Ce parcours est plutôt destiné aux pêcheurs sportifs et confirmés. L'alternance de faciès très marqués, rapides et profonds, nécessite une adaptation permanente. Son débit est fortement influencé au printemps par la fonte des neiges. L'été, les débits diminuent progressivement, mais la fonte, notamment sur des glaciers, peut teinter progressivement le Doron au fil de la journée. Mais ne vous y trompez pas; même en hautes eaux teintées, le Doron se pêche. Vous aurez même de belles surprises en prospectant les bords où les truites restent actives.